Site europen officiel

A propos de Takahashi Seisakusho Ltd.

En 1932, M. Kitaro Takahashi créé une fonderie à Tokyo.

Après la deuxième guerre mondiale, en 1946, il y adjoint un département de moulage d'alliages légers. C'est à cette même période que démarre la fabrication de quelques pièces pour les instruments d'optique.

En 1958, les affaires se développent. La société devient Takahashi Seisakusho Ltd, dirigée par son président, Kiichiro Takahashi.

En 1969, après de nombreuse ann&ées de recherche et de développement, démarre la fabrication de télescopes et d'accessoires optiques. Les affaires prospèrent, non seulement sur le marché domestique nippon mais aussi à l'exportation.

En 1970, considérant que la Fluorite (CaF2) offre de très nets avantages par rapport aux verres optiques courants, Takahashi entreprend de des recherches pour son application et son utilisation comme bases pour des objectifs astronomiques.

En 1971, un objectif semi apochromat en combinaison Fluorite est utilisé pour la première fois. Cette première contribue très fortement à la notoriété de l'entreprise. En octobre de cette même année, la monture P-2, première équatoriale allemande portable avec viseur polaire incorporé, est mise sur le marché.

En 1974, afin d'assurer le financement de la recherche, du développement et de l'expansion commerciale, le capital de l'entreprise est porté à 16 000 000 ¥.

En 1977, une lunette Fluorite 90mm à F/13,3 est développée et acquiert immédiatement une très bonne réputation. Les diamètres 100mm, 125mm et 150mm suivent rapidement et contribuent à accroître encore la notoriété de la société. L'année 1977 voit aussi la naissance d'une monture de grande qualité et de grande précision : la 160JP.

En 1981, une nouvelle usine Takahashi est construite à Yorii, dans la préfecture de Saitama, afin de répondre à l'augmentation importante de la demande en instruments astronomiques divers. M. Kiichiro Takahashi est nommé président de la société, tandis que son jeune frère, M. Eishiro Takahashi en assure la direction.

La production de télescopes Newton MT-100 (à F/6) démarre en 1982, suivi la même année par le MT-300. Les MT-160 et MT-200 sont développés en 1983.

Toujours en 1983, la monture équatoriale allemande EM-1 est mise sur le marché. Elle intègre une motorisation en ascension droite et la visée polaire. Cette monture contribue à accroître fortement le volume des ventes de l'entreprise.

En 1984, Takahashi met en production les premiers Epsilon-130, bientôt suivis par les Epsilon-160 et Epsilon-200, spécialement conçus pour la photographie à grand champ.

La monture EM-10 est développée en 1987. Elle est d'une grande souplesse d'utilisation et intègre une motorisation double axe. La même année, Takahashi démarre l'étude de la désormais célèbre EM-200, avec motorisation double, viseur polaire, visualisation des coordonnées équatoriales et possibilité de guidage automatique.

En 1989, l'introduction de la monture EM-200 est un fantastique succès. Elle devient le rêve de nombreux astronomes amateurs qui l'utilisent tant en observation visuelle qu'en photographie argentique et en CCD, technique en plein essor. La même année, Takahashi construit le premier télescope Dall-Kirkham de la gamme Mewlon, le 180mm. Suivront ensuite le Mewlon-250 en 1990, le Mewlon-210 en 1992 et enfin le Mewlon-300 en 1994.

Quelques instruments d'exception ont vu le jour depuis... de la FS-60C au FRC-300.

Takahashi se consacre ainsi, depuis plus d'un quart de siècle, au développement et à la fabrication de combinaisons optiques d'exception, de montures équatoriales et accessoires de très haute qualité, dans le seul but de répondre à la demande croissante d'amateurs enthousiastes et de satisfaire totalement leur passion.

A l'heure actuelle, la firme nipponne emploi près de 40 personnes, réparties dans 3 ateliers de la région de Tokyo. La sous-traitance, réduite au stricte minimum, permet de maîtriser parfaitement chaque maillon de la chaîne de fabrication des instruments. La société commercialise, en grande partie, son matériel localement et directement depuis 2 magasins : Starbase Tokyo et Starbase Nagoya. L'exportation représente toutefois une part non négligeable de sa production. En tant qu'importateur exclusif européen, la société Optique Unterlinden distribue le matériel Takahashi vers ses revendeurs officiels agréés en Europe.

Images d'ateliers