Site europen officiel

Principales caractéristiques

Motorisation et alimentation

Deux types d'alimentation électrique sont possibles et conditionnent les vitesses de déplacement pour les mouvements rapides et le pointage automatique : 12V et 24V. Sous 12V, la vitesse maximale de pointage est de 250x la vitesse sidérale, soit 3750 secondes d'arc/sec. (avec une consommation maximale de 1,6A). Sous 24V, la vitesse de pointage atteint 500x la vitesse sidérale, soit 7500 secondes d'arc/sec. (consommation de 1,4A).
Les vitesses de rattrapage (autoguidage) sont réglables par la raquette de commande : de 0,1x à 1,9x par incrément de 0,1x en Ascension Droite, de ± 1,5 à ± 13,5 secondes d'arc/sec par incrément de 1,5 seconde d'arc/sec. en Déclinaison.

Panneau de contrôle et connectique

Le panneau de contrôle et la connectique sont placés sous la tête de Déclinaison. Les encodeurs sont placés en bout de vis tangentes et sont protégés par des carters vissés en aluminium.
La connectique comprend un connecteur d'alimentation, un connecteur de raquette de commande, un port série (RS-232) et un port d'autoguidage compatible SBIG. Les contrôles comprennent un interrupteur général de mise sous tension, un interrupteur de mise en standby du moteur RA, une LED témoin de mise sous tension et un potentiomètre de réglage de l'éclairage du viseur polaire.

Viseur polaire

L'EM-400 intégre le même type de réticule de viseur polaire que l'EM-200. Un grossissement de 11x permet une mise en station sur le pôle céleste avec une précision meilleure que 3 minutes d'arc. Ce réticule est utilisable jusqu'en 2040. Il est autonome, comme sur l'EM-200, et éclairé par une LED interne réglable en luminosité.
La version européenne possède une échelle d'offset en longitude allant de -10° à +10°. L'étalonnage s'effectue à l'aide d'un niveau à bulle. La simplicité et la rapidité d'emploi du viseur polaire sont exemplaires.

Transportabilité et base de latitude

L'EM-400 dispose de deux bases possibles, selon la latitude de l'observateur. La version ML possède une plage de réglages allant de 0° à 50° de latitude. La base livrée en standard pour l'Europe, la version HL, est conçue pour les latitudes allant de 15° à 55°. La rotation de la base est possible sur 360°. Le serrage s'effectue pas 3 vis à six pans creux, positionnées à 120°.
Pour une meilleure transportabilité, la monture se démonte en 2 parties ; la tête équatoriale et la base de latitude sont assemblées à l'aide de 4 vis à six pans creux. Une butée vissable sécurise parfaitement l'ensemble et procure une stabilité irréprochable.